segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Le CSA appelé à réguler la Sarko-télé

Le député PS Didier Mathus a demandé au Conseil supérieur de l'audiovisuel que le temps de parole du chef de l'Etat soit décompté sur celui de la majorité. Objectif: mettre fin à l'«omniprésence médiatique» du Président.

C’est une «anomalie démocratique en Europe» à laquelle il faut «mettre un terme». Dans une lettre au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Didier Mathus, député PS de Saône-et-loire , appelle le Président du CSA à prendre en compte «l’omniprésence médiatique et la volubilité du Président» qui rend «caduque» la règle des trois tiers, c’est-à-dire la répartition équitable des temps de parole entre l’opposition, la majorité et le gouvernement à la télévision. Une pratique «complètement bancale», explique Mathus à Libération.fr.

Lire l'article de Libération:

Actualités - Revue de presse