segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Kouchner très mal à l'aise et confus sur la libération des infirmières bulgares

François Loncle, député PS, commente la prestation, ce mardi matin, du patron du Quai d'Orsay devant la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

"(Bernard Kouchner) était extrêmement mal à l’aise et confus car, évidemment, il est resté à l’écart d’une grande parti du processus de libération de l’équipe médicale... En fait, il aurait dû être la plaque tournante de cette affaire mais le processus de libération a été largement entamé par la Commission européenne dont il a enfin reconnu le mérite. Après la France s’est greffé au processus de négociation. Et elle l’a fait de manière spectaculaire avec la méthode de Sarkozy qui consiste à s’en occuper personnellement par l’intermédiaire de Claude Guéant (secrétaire général de l’Elysée, ndlr) qui était dans cette affaire le seul vrai pilote...

Lire l'article de Libération:
A lire aussi sur le site de Marianne:

Actualités - Revue de presse