segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Les franchises médicales soulèvent un concert de protestations

Les franchises médicales annoncées par Nicolas Sarkozy, qui s'ajoutent à une succession de déremboursements de médicaments et de nouveaux forfaits à la charge des patients -sans pour autant combler le trou de la "Sécu"-, ont suscité mercredi un concert de protestations.

A partir de 2008, les assurés sociaux devront s'acquitter, dans la limite de 50 euros par an, d'une franchise de 50 centimes par boîte de médicament, de 50 centimes par acte paramédical, et de deux euros par transport en ambulance...

Depuis 2004, les assurés sociaux de plus de 18 ans, à l'exclusion des femmes enceintes et des plus démunis, doivent déjà s'acquitter d'un forfait d'un euro, pour chaque consultation ou acte médical, non remboursé par les complémentaires, jusqu'à un plafond annuel de 50 euros également. Le plafond total pour ces quatre contributions est donc de 100 euros par an...

Lire la dépêche AFP:

Actualités - Revue de presse