segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Franchises médicales : l’abjecte hypocrisie

Une franchise médicale pour financer la Sécurité sociale ?

C’était la proposition sarkoziste, dénoncée avec force par trois médecins généralistes ayant lancé un Appel contre la franchise qui a recueilli plus de 52 000 signatures - le site n’est hélas plus accessible.

Le dernier sondage sur la question est sans équivoque : 60 % des Français n’en veulent pas.

Alors Nicolas Sarkozy sort de sa manche Alzheimer : la franchise ne servira pas à financer la Sécu mais la lutte contre cette maladie, ainsi que celle contre le cancer et en faveur des soins palliatifs.

Le président prend en otages nos vieux malades, l’air de dire : "vous n’allez quand même pas les laisser crever !" Il instrumentalise la compassion pour justifier le désengagement de l’Etat et la mise en place d’une mesure qu’il comptait déjà instaurer en 2001 - il en parle dans son livre Libre -, Alzheimer ou pas : le procédé est abject...

Lire l'article d'Agoravox:

Actualités - Revue de presse