segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Les stock-options plombent les comptes de la Sécu

La Cour des Comptes, dans son rapport annuel publié hier, rappelle à juste titre que la réduction très relative du déficit des comptes sociaux en 2006, reste à la fois partielle et fragile. Elle confirme par ailleurs l’aggravation prévisible de ce même déficit en 2007. La commission des comptes sociaux évoquait le chiffre de 12,1 milliards au mois de juillet dernier. En outre, le déficit concernerait toutes les branches de la sécurité sociale avec un besoin de financement extrêmement lourd pour l’assurance maladie et l’assurance vieillesse.

La Cour pointe le rôle des exonérations sociales des plus-values des stocks-options chiffrés à environ 3 milliards d’euros. Il s’agit là d’un énorme facteur de manque à gagner pour la sécurité sociale. Elle insiste également sur l’amélioration sensible des honoraires des médecins ainsi que sur les conséquences déplorables de l’inflation des dépassements d’honoraires. La Cour en appelle à juste titre à une forme de rationalisation de l’implantation médicale sur le territoire...

Lire l'article du PS:
Lire l'article du Nouvel Obs:

Actualités - Revue de presse