segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Marie-George Buffet veut l'union avec le PS aux municipales

Affaiblie par son échec à l'élection présidentielle, Marie-George Buffet se bat à la fois pour préserver l'identité du PCF et l'union de la gauche dès le premier tour des municipales de mars 2008.

La fête de l'Humanité sera l'occasion ce week-end à La Courneuve, près de Paris, de retrouvailles compliquées pour les leaders de gauche à un moment où les projets de reconstruction de la gauche foisonnent au milieu d'un "champ de ruines", selon l'expression de la secrétaire nationale du parti.

La dirigeante communiste a multiplié les interventions pour tenter de démontrer que le PCF, lui-même agité par des débats entre courants, avait encore un espace entre un allié socialiste, selon elle parfois "hégémonique", et les projets de la gauche de la gauche, dont celui d'Olivier Besancenot (LCR).

Marie-George Buffet voudrait surtout convaincre le Parti socialiste de réaliser l'union dès le premier tour des municipales sur les "positions existantes" afin de sauver ses propres forces, soit 806 maires et 2.700 maires adjoints.

"Toute autre attitude serait suicidaire", a-t-elle lancé..

Lire la dépêche Reuters:

Actualités - Revue de presse