segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Réforme des institutions: face à Sarkozy, Hollande et Bayrou cherchent un gentlemen's agreement

Toute ressemblance avec des événements passés... Cinq mois après le débat inédit entre Ségolène Royal et François Bayrou, François Hollande et le fondateur du MoDem ont débattu ensemble pour la première fois mercredi pour tenter de dégager des "convergences" sur la future réforme des institutions, dont ils pourraient à eux deux menacer le vote.

Après avoir échangé à huis clos pendant près de trois quarts d'heure dans une salle de l'Assemblée nationale, le fondateur du MoDem et le Premier secrétaire du PS, accompagnés chacun d'une petite délégation, ont tenu des points de presse séparés. "Il nous a paru que ce serait moins bousculé", a glissé François Bayrou en ouvrant le bal, devant une forêt de micros et caméras.

S'il y a "des points de différence entre le PS et nous" sur la réforme des institutions, "nous avons des points de rencontre qui sont, je crois, aussi importants", a commencé le troisième homme de la présidentielle (18,57%). Les grands points de "convergence", selon lui: la "nécessité" d'une "vraie séparation des pouvoirs", de "nouveaux droits garantis aux citoyens", "des droits nouveaux pour le Parlement" et une modification des modes de scrutin à l'Assemblée et au Sénat.

Lire la dépêche Associated Press:

Actualités - Revue de presse