segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Le PS parle de dérive FN sur les tests ADN

Le Parti socialiste a dénoncé mardi soir la "dérive front-nationalisante" d'une partie de la droite dans le débat sur le projet de loi sur l'immigration, actuellement devant le Sénat.

Le chef de l'Etat et le gouvernement entretiennent une "tension permanente sur l'immigration. On a d'un côté une gesticulation législative et des déclarations présidentielles sur les quotas, qui ne figurent pas dans le texte", a expliqué Benoît Hamon, porte-parole du PS à l'issue du Bureau national.

"Sur le plan philosophique et intellectuel, on assiste à une dérive front-nationalisante d'une partie de la droite qui n'hésite plus à stigmatiser les populations immigrées", a ajouté le député européen.

Réclamer un test ADN pour permettre le regroupement familial, "c'est dire que les immigrés ne relèvent pas du tout du droit commun et cela constitue une régression considérable de la conception que la France a de la famille", a-t-il déploré.

De même, autoriser les statistiques sur des critères ethniques entérine une "logique de communautarisation de la société française", a ajouté Benoît Hamon...

Lire la dépêche Reuters:

Actualités - Revue de presse