segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Les impôts vont augmenter. Oui mais lesquels ?

Récemment le président de l'Eurogroupe, Monsieur Juncker, rappelait à la France qu'elle devait respecter ses engagements comme puissance ayant adopté l'Euro, c'est-à-dire une inflation inférieure à 3% ; une dette inférieure à 60% du PIB et un déficit budgétaire inférieur à 3% du PIB. Pour l'inflation ça va, pour la dette non, puisque la dette devrait tourner autour de 64% et pour le déficit, on devrait également flirter avec les 3%. Trop de dépenses, pas assez de recettes. Pas assez de recettes parce que pas assez de croissance.

Trop de dépenses, c'est un autre problème : on peut dire que des dépenses ont été engagées (le fameux paquet fiscal) pour, justement, doper la confiance et la croissance. Visiblement la croissance n'est pas au rendez-vous, et le paquet fiscal coûtera 9 milliards d'euros en 2008. Si la croissance n'arrive toujours pas, notamment par la détaxation des heures sup, il faudra rééquilibrer le budget par les recettes…

Les analystes commencent à supputer les modalités de cet alourdissement fiscal. Quand ? Certainement après les municipales. Comment ?

TVA Sociale, hausse de la CSG, hausse de la TIPP, taxes écolos, taxe sur les stocks options, réduction ou plafonnement des niches fiscales?

Lire l'article complet de Marianne:

Actualités - Revue de presse