segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Divorce des Sarkozy: le timing parfait de l'Elysée

Attendue depuis des jours, la confirmation officielle tombe en pleine grève et trop tard pour les JT et les hebdos. Coïncidence?

Jeudi 18 octobre, 13h20, le communiqué de l'Elysée tombe: "Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire." Cela faisait des jours que tous les journalistes l'attendaient, des mois que tout le monde croyait le savoir. Pourquoi avoir choisi ce moment précis, ce jour, cette heure? D'autant que l'avocate du couple a ensuite précisé sur Europe 1 que "le juge a prononcé leur divorce" lundi.

Pourquoi alors avoir attendu jeudi? Le PS dégaine immédiatement les questions. Dans un communiqué envoyé moins d'une heure plus tard, les socialistes fustigent le timing de l'Elysée qui vient concurrencer l'autre information principale de la journée qu'est la grève nationale contre la réforme des régimes spéciaux de retraite:

"Alors que les rumeurs sur la séparation de Cécilia et Nicolas Sarkozy bruissent depuis six jours, l'Elysée choisit ce jeudi, jour de forte mobilisation, pour officialiser l'information. Aux Français de juger s'il ne s'agit que d'une simple coïncidence. L'argument de l'entourage du président de la République qui consiste à ne pas vouloir commenter cette affaire, sous prétexte qu'elle est privée, vole en éclat."

Force est de constater que le choix de la date n'est pas neutre en termes de couverture médiatique...

Lire la suite sur Rue89:

Actualités - Revue de presse