segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Dati aurait menti sur son diplôme

L'Express révèle que Rachida Dati a mentionné un diplôme qu'elle n'a jamais eu dans le dossier présenté à l'Ecole Nationale de la Magistrature. La rumeur avait déjà enflé pendant l'été et la Garde des Sceaux devait sortir un livre pour mettre fin à ces bruits. Dans tous les cas, c'est un nouveau coup dur pour la ministre, dont les premiers mois à la Chancellerie sont agités.

Il paraît que Rachida Dati s'émeut des enquêtes menées à son sujet par les journalistes. A juste titre apparemment puisque L'Express publie un dossier consacré à la ministre de la Justice, La face cachée de Rachida Dati, dans lequel on apprend qu'elle a menti sur ses diplômes. Pour se présenter à l'Ecole nationale de la magistrature (ENM), Rachida Dati, en raison de son âge - elle a alors 30 ans - doit passer par "une procédure d'intégration sur titres" rappelle l'hebdomadaire, et non la voie royale du concours. Elle fait alors mention dans son dossier de deux maîtrises, dont un MBA européen du groupe HEC-ISA. "Or, selon la grande école, elle n'a jamais obtenu le diplôme...", assure le magazine.

C'est sur la foi de son dossier, dans lequel se trouvaient également des recommandations de personnalités, que Rachida Dati a pu intégrer le saint des saints de la magistrature. Et c'est du fait de ce passage par l'ENM qu'elle se trouve, selon toutes vraisemblances, à la tête de la Chancellerie aujourd'hui.

Lire la suite dans le JDD:

Actualités - Revue de presse