segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Ségolène Royal était l’invitée du Grand Jury RTL - Actualité du 13 septembre 2015

Ségolène Royal était l’invitée du Grand Jury RTL

1ere partie

2eme partie

AFP - L’indemnité vélo devrait tourner autour de 12 à 15 centimes par km, d'après Ségolène Royal

Ce mécanisme pour inciter les salariés à se rendre au travail à vélo a été introduit cet été dans la loi relative à la transition énergétique...

TF1 - Ségolène Royal : la fermeture de Fessenheim est "la seule hypothèse sur la table"

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, invitée du Grand Jury ce dimanche sur LCI, a réaffirmé que la centrale nucléaire de Fessenheim fermerait bien en 2018, qu'il s'agissait de "la seule hypothèse sur la table".

"Fessenheim est la seule hypothèse qui est sur la table, il y a même un délégué interministériel qui travaille à la mutation du territoire", a-t-elle déclaré.

"Pour fermer deux réacteurs comme ceux de Fessenheim, il ne suffit pas de tourner un bouton. Pour que ce soit effectif en 2018, le processus doit démarrer là, en 2016, parce que juridiquement pour que Flamanville puisse ouvrir, il faut que je prolonge par arrêté ministériel l'autorisation de fonctionnement dans le même temps", a-t-elle expliqué...

RTL - La COP21 est "une question de survie humaine", estime Ségolène Royal

La conférence sur le climat organisée à Paris en décembre approche à grand pas. "C'est une question de survie humaine. Nous vivons comme si nous avions trois planètes (...) On va décider à Paris qui va avoir le droit de vivre et qui va avoir le droit de mourir. Nous faisons partie de la chaîne du vivant, quand il y a des prédateurs qui détruisent des forêts et polluent les mers, au bout de la chaîne c'est l'humain qui est en danger", déclare Ségolène Royal, invitée du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI...

TF1 - Réfugiés : Ségolène Royal veut réfléchir à "comment tarir à la source ces migrations de la peur"

Ségolène Royal a insisté, en marge de la Cop21 à la fin de l'année, sur l'incidence des abus des grands groupes concernant la consommation d'énergie naturelle. Selon elle, "quand la nature, le vivant se dégrade, en bout de chaîne, les êtres humains sont gravement frappés"...

Credits photo RTL

Actualités - Revue de presse