segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse du 23/12/07

{niftybox background=lavender}
  • Noah: "Je suis entré dans la vie des gens"
    Le JDD
    Vous étiez très engagé aux côtés de Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle. C'était un choix sincère ou d'abord anti-Sarkozy ?
    Les deux. J'étais à la fois anti-Sarkozy et convaincu que Ségolène était le bon choix. Je le suis toujours, d'ailleurs. J'aime l'idée de partage, de s'occuper des plus démunis. Je me fous complètement des gens qui sont bourrés d'oseille, même si je le suis moi aussi. Mon plaisir, c'est de faire la différence pour quelqu'un d'autre, pas de ramasser autant que je peux pour empiler. "Grattez, prenez l'oseille !", jamais je n'ai parlé comme ça à mes enfants. Tu peux gagner très bien ta vie, mais par contre, partage! Etre de gauche, c'est ça, et je l'ai ressenti chez Ségolène et son équipe.
    Les critiques à son égard sont tombées de partout...
    Et ce n'est pas terminé. On a perdu, le bateau a pris l'eau, et tout le monde s'est mis à sauter en donnant des coups de coude aux collègues. Alors ceux-là, je les emmerde, c'est juste pas possible! Moi, je reste loyal et je vais au bout du voyage. Tous ces mecs qui ont sauté, mais où est leur dimension humaine? Je suis persuadé que ces types n'ouvrent pas quand un gamin va taper au carreau de leur voiture au feu rouge.
    Comment jugez-vous l'action de Nicolas Sarkozy depuis six mois ?
    Je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui m'a dit ce qu'il avait vraiment fait. Qu'est-ce qu'il y a eu à part un brouhaha et de la godille? Quels problèmes ont été réglés? Je ne veux même pas parler du côté diversion avec la mise en scène de sa vie privée, et tous les médias qui suivent. C'est le roi avec sa cour, et les courtisans se mettent à genoux. Mon grand-père m'a toujours dit: "Jamais tu ne t'abaisses, jamais tu ne manges dans la main de quelqu'un." Je préfère être à ma place qu'à celle de Doc Gynéco, non ?
    Y a-t-il des choses qui vous ont choqué, par exemple...
    (il coupe) Mais tout me choque ! L'attitude, le ton, l'arrogance me choquent. Le déballage de richesse, le cynisme me choquent. La désinformation me choque. Tout me choque, tout. Après, on peut analyser, les tests ADN, Khadafi... Et l'autre (Rama Yade) qui arrive trois jours après en disant que c'est un scandale. Mais tu fais quoi? Tu restes au gouvernement ou tu démissionnes parce que justement, c'est un scandale? Ben non, elle fait une première page du magazine de propagande et elle continue. Je ne suis même pas choqué, je suis juste dégoûté.
    Vous avez raconté que l'entourage présidentiel avait essayé de vous récupérer pour un concert au Champ de mars, le 14 juillet dernier.
    Ça s'est passé ici, dans ma loge. Je sortais de scène et j'ai éclaté de rire. J'ai dit OK mais pour quatre fois le prix proposé, en rigolant. J'étais au golf quand ils ont accepté ma fausse proposition, le lendemain. Ça m'a tellement perturbé que j'ai tapé à côté de la balle! Je ne suis pas un courtisan, même à ce prix-là. Je n'allais pas faire une photo avec Sarkozy simplement pour ramener du fric à mon association. Maintenant, j'attends la suite. Les contrôles fiscaux, j'en ai tout le temps, alors ce ne sera pas un problème. Je suis prêt à toutes les formes de pression. Qu'est-ce que je risque? Bouffer du riz tous les jours? Ça va, je sais faire.

  • Professeurs : 1.880 postes de moins aux concours 2008
    NouvelObs
    L'année à venir sera la moins favorable aux candidats aux différents concours depuis 2001. Le gouvernement justifie cette baisse par le ralentissement des départs à la retraite.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse