segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse du 26/12/07

{niftybox background=lavender}segolene2.jpg.jpg
  • Royal accuse Sarkozy de manquer à "la dignité" de la fonction ...
    AFP
    "Le comportement de Nicolas Sarkozy met en cause l'indépendance et la dignité de la fonction présidentielle", a déclaré Mme Royal dans un bref communiqué.
    "Il faut que Nicolas Sarkozy arrête de nous provoquer par son comportement ostentatoire et cesse d'être à la charge des milliardaires dont une partie des affaires dépend de l'Etat", a-t-elle ajouté.
    M. Sarkozy a déclenché la critique à gauche en utilisant l' avion privé de l'homme d'affaires Vincent Bolloré pour se rendre en Egypte, pour des vacances de fin d'année.
  • Vincent Bolloré, le nouvel ami milliardaire de Nicolas Sarkozy
    Politique.net
    Ne craignant aucune polémique, le président de la République a récidivé. Après l'escapade maltaise du mois de mai, voici le séjour égyptien en palace. Dans les deux cas, Nicolas Sarkozy a voyagé gratuitement à bord du Falcon 900 de Vincent Bolloré. En mai, il s'était même payé le luxe de faire une croisière de quelques jours à bord du yacht du milliardaire. Pourquoi Nicolas Sarkozy voyage-t-il gratuitement à bord du jet privé du milliardaire ? Quels sont les liens entre les deux hommes ? Ses voyages gratuits ont-ils des contreparties commerciales ?
  • Voyage de Sarkozy: "un bon investissement" pour Bolloré, selon le PS
    AFP
    La mise à disposition d'un avion pour les vacances de Nicolas Sarkozy en Egypte constitue "un bon investissement" pour l'homme d'affaires Vincent Bolloré et aura une "contrepartie", a déclaré mercredi le porte-parole du PS Benoît Hamon.
  • Krivine dénonce les vacances de Sarkozy en Egypte comme "une provocation"
    AFP
    Alain Krivine, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, a dénoncé mercredi comme étant une "vraie provocation" le "fric dépensé" et "la publicité" faite autour des vacances du président Nicolas Sarkozy en Egypte.
  • Aujourd'hui, ce n'est plus l'alimentation, mais le logement, qui plombe le budget des ménages les plus modestes, explique un rapport de l'Insee.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse