segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse du 14/01/08

{niftybox background=lavender}segolene1.jpg
  • Royal l’opposante, de retour en campagne
    Libération
    «Regarde-la à la télé, tu la verras encore mieux», ironise, au comptoir, un Briochin observant son établissement favori investi par un bataillon de journalistes. Car il y avait affluence médiatique des grands jours, samedi au Bistrot de la poste de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), pour le retour en campagne de Ségolène Royal. Grillant, comme à son habitude, la politesse à ses camarades du PS, l’ex-candidate s’est lancée la première dans les opérations municipales...
    «L’enjeu des municipales est un enjeu national», pose la présidente de Poitou-Charentes, qui s’explique: «Mon engagement dans les municipales, c’est une forme de défense d’une politique morale, sérieuse, respectueuse. Tout le contraire de Nicolas Sarkozy.»
    C’est donc depuis «la France authentique, qui attend que les problèmes soient réglés», que Ségolène Royal lance la reconquête...
  • Très présente dans la campagne municipale, Mme Royal se pose en leader potentiel du PS
    Le Monde
    Devant la librairie du centre-ville de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) où elle tient une séance de signatures, il y a foule. Un exemplaire dédicacé de Ma plus belle histoire, c'est vous (Grasset) sous le bras, Félix Le Mée, 81 ans, est encore sous le charme. "L'année dernière, assure-t-il, c'est Ségolène Royal qui m'a fait adhérer au Parti socialiste : lorsqu'on la voyait, à la télé, tenir ses meetings, on sentait que ce qu'elle disait venait du coeur." Un peu plus tard, ce samedi 12 janvier, la salle où la fédération socialiste des Côtes-d'Armor, à majorité "hollandaise", a invité Danielle Bousquet, députée et candidate à la mairie, à venir présenter ses voeux en compagnie de son invitée, est tout aussi bondée...
  • Ségolène Royal : Nicolas Sarkozy se prend pour "Louis XIV"
    AFP

    Ségolène Royal a une nouvelle fois durement critiqué le comportement du chef de l'Etat se moquant d'un Nicolas Sarkozy qui se prend pour "Louis XIV", lundi matin sur Europe 1. 

  • Ségolène Royal: "Il n'est pas temps de parler des élections de 2012"
    AP

    "Il n'est pas temps de parler des élections de 2012", a déclaré lundi Ségolène Royal, affirmant toutefois qu'elle "ne fait pas marche arrière" en vue de la direction du Parti socialiste.

  • Voter contre l'UMP c'est voter contre Sarkozy, dit Royal
    Reuters

    Ségolène Royal a de nouveau insisté lundi sur la portée nationale des élections municipales et invité les électeurs à voter contre les candidats de l'UMP lors du scrutin des 9 et 16 mars.

  • Le retour de la police de proximité, ou la revanche du commissaire Havrin
    Libé Toulouse
    Cinq après son torpillage par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, la police de proximité est de retour.
    Elle est même l’une des mesures phares du plan de sécurité annoncé par sa ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot–Marie.
    Ce ne sera toutefois plus une police «de proximité» mais une police «proche des gens».
    Pour ne pas laisser l’impression que le président avale son chapeau, sa ministre change le nom du chapeau…
    Fondateur de cette police de proximité et lui-même torpillé à ce titre par Sarkozy, l’ex-commissaire Jean-Pierre Havrin, aujourd’hui candidat en position éligible sur la liste PS des municipales à Toulouse réagit.
  • Police de quartiers: "on a perdu cinq ans", estiment des élus du 93
    AFP
    "C'est une bonne chose, dommage d'avoir perdu cinq ans": la création annoncée lundi d'"unités territoriales de quartiers" en Seine-Saint-Denis a été saluée comme un retour à la police de proximité par ceux des élus, principalement à gauche, qui regrettaient sa suppression depuis 2002.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse