segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse du 19/01/08

{niftybox background=lavender}segolene2.jpg.jpg
  • Un forum du PS consacré aux effets de la montée de l'individualisme
    Le Monde
    François Hollande, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë et Laurent Fabius ont prévu d'y prendre la parole devant les secrétaires de section et les candidats aux municipales.
  • Sarkozy lié à l’affaire du banquier genevois?
    Tribune de Genève
    François Rouge, ex-président de la Banque de Patrimoines Privés, a reçu une proposition explosive d'un juge.
    Il devrait clarifier le rôle de l'actuel président de la République en faveur de la réouverture d'un cercle de jeux.
    En échange, le banquier obtiendrait le statut de «repenti». Son avocat genevois, Me Marc Bonnant, s'insurge.
  • Erreur sur le Livret A
    Le Monde
    deux mois des élections municipales, le gouvernement vient de prendre une décision surprenante : il modifie les règles arrêtant le taux de rémunération du Livret A pour que celui-ci ne soit fixé qu'à 3,5 % au 1er février, et non pas 4 %, comme la règle le prévoyait.Cette décision est contestable sur le plan économique et choquante sur le plan politique.
  • Commission Attali: Une vingtaine de propositions particulièrement sensibles
    Le Monde
    De l'évaluation des enseignants à la supression des départements, la commission Attali avance une série de propositions sensibles parmi ses 314"décisions".
    Relance de l'immigration, libéralisation du commerce, TVA sociale mais aussi:
    2. Le socle commun des connaissances des élèves: travail en groupe, l'anglais, l'informatique et l'enseignement de l'économie.
    5. L'évaluation des enseignants.
    "Evaluer les professeurs sur leur capacité à faire progresser tous les élèves".
    6. La suppression totale de la carte scolaire.
    "Permettre aux parents de choisir librement le lieu de scolarisation de leurs enfants."
    20. L'évaluation des universités.
    Audit public et classement annuel "général, simple et clair" de chaque établissement  supérieur.
    24. Les pôles d'excellence.
    "Faire émerger par appel d'offres" dix ensembles universitaires "d'excellence".
    30. Le statut des enseignants-chercheurs.
    "Personne ne devrait pouvoir être chercheur à vie sans enseigner".
    60. La presse.
    "Rendre possible dans les faits la liberté de production et d'embauche dans les imprimeries des quotidiens."
    153. Le développement de l'enseignement privé. "Permettre l'installation d'établissements privés conventionnés dans les quartiers".
    209 à 218. L'ouverture des professions réglementées à la concurrence.
    Ouverture complète du marché des taxis parisiens, l'augmentation du nombre des vétérinaires, la fin du numerus clausus des pharmacies et la limitation de leur monopole.
    227 et 228. L'évaluation des services publics.
    "Evaluer les services de l'Etat et rendre publique cette évaluation", mais aussi de "faire évaluer tout agent d'un service public par ses supérieurs et les usagers".
    252 et 253. La rémunération des fonctionnaires.
    "Permettre aux employeurs publics de déterminer la rémunération des agents et revoir l'avancement automatique" ; "[mettre] en place des primes liées à la performance collective et individuelle des agents".
    259. La suppression des départements.
    Faire disparaître en dix ans l'échelon départemental. "La composition du Sénat devra tenir compte des régions et des agglomérations".
    267. Les allocations familiales. "Conditionner les prestations familiales aux revenus des ménages."
    297. La supression de tribunaux de commerce.
    Le rapport prévoit de les "regrouper".
    301. La fin des niches fiscales.
    "Restructurer l'ensemble des niches de l'impôt sur le revenu".
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse