segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse du 14/02/08

{niftybox background=lavender}sarko1.jpg
  • Royal en porteuse d'"espérance" dans la banlieue lyonnaise
    AFP
    Youyous, roses rouges, vivats: Ségolène Royal est venue jeudi en banlieue lyonnaise, dans des quartiers difficiles de Vaulx-en-Velin et de Villeurbanne (Rhône), délivrer un message d'"espérance" et condamner le "plan désillusion" de Sarkozy.
    Elle revient symboliquement là où Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Ville, avait esquissé le 22 janvier son plan "Espoir-banlieue", avant le chef de l'Etat qui, le 8 février, l'avait détaillé de l'Elysée.
    "Je suis avec vous, je ne vous abandonne pas. Je suis toujours là et nous allons agir ensemble", a-t-elle martelé tout au long de cet après-midi.
  • Royal: aux municipales, un "vote d'espérance" face aux "désillusions"
    AFP
    Ségolène Royal (PS) a assuré jeudi à Villeurbanne (Rhône) que le vote aux municipales serait un "vote d'espérance", face à "l'inertie" gouvernementale et aux "désillusions", et a appelé Nicolas Sarkozy à "rendre des comptes" sur la banlieue.
  • Ségolène Royal renoue avec les banlieues et l'anti-sarkozysme
    Reuters
    Ségolène Royal a renoué avec les quartiers, qui lui ont offert ses meilleurs scores présidentiels en mai dernier, lors d'une visite dans le Rhône combinant bataille municipale et critiques de la politique présidentielle pour les banlieues
  • Le PS dénonce Sarkozy "le prédicateur"
    Reuters
    Le Parti socialiste a reproché à Nicolas Sarkozy d'exprimer ses convictions personnelles sur les religions et la laïcité alors qu'il devrait à son poste de chef de l'Etat "séparer espace privé et espace public".
  • François Hollande juge la comparaison entre morale laïque et religieuse "choquante"
    AP
    Le Premier secrétaire du PS François Hollande a jugé jeudi "choquante" la comparaison effectuée par Nicolas Sarkozy entre la morale d'un instituteur et celle de responsables religieux.
  • Paris: Panafieu traite Delanoë de "tocard" et qualifie ce terme de "sympa"
    AFP
    La candidate de l'UMP à la mairie de Paris, Françoise de Panafieu, a qualifié de "tocard "son adversaire PS, le maire sortant Bertrand Delanoë, estimant par la suite que ce mot était "plutôt sympa", selon deux vidéos visibles jeudi.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse