segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Hirsch à contre-pied des franchises médicales

Avec le «bouclier sanitaire», le haut-commissaire aux solidarités actives se démarque de Nicolas Sarkozy.

La gauche a deux bonnes raisons d'épargner Martin Hirsch, haut-commissaire aux Solidarités actives.<br>
D'abord, il n'aurait pas vraiment trahi son camp : il est entré au gouvernement comme représentant de la société civile pour défendre une noble cause.<br>
Deuxième raison : à peine nommé, il déclare publiquement que la franchise de soins non remboursée préconisée par Nicolas Sarkozy dans son programme présidentiel «n'est pas une bonne mesure»...

A lire sur Libération.fr: Hirsch à contre-pied des franchises médicales

 

Actualités - Revue de presse