segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 09/05/08

{niftybox background=lavender} sego94_m.jpg
  • Royal dénonce "l'imposture" du financement du RSA
    AP
    Ségolène Royal défend le Revenu de Solidarité Active (RSA) mais s'insurge contre l'"imposture" du financement du RSA proposé par Nicolas Sarkozy, qui va se faire "aux dépens des salariés pauvres" et de la Prime Pour l'Emploi (PPE).
  • Direction du PS : Royal et Delanoë toujours favoris
    Nouvel Obs
    Selon un sondage CSA, 54% des sympathisants socialistes souhaitent que l'ex-candidate à la présidentielle prenne la tête du parti contre 50% pour le maire de Paris. Manuel Valls et Pierre Moscovici progressent avec respectivement 16% et 14%.
  • Sarkozy et la presse : deux syndicats lancent une pétition pour l'indépendance
    Nouvel Obs
    La CFTC et l'Union syndicale des journalistes CFDT manifestent "leur inquiétude" après les attaques du chef de l'Etat contre plusieurs organes de presse et appellent "à renforcer les garanties législatives assurant l'indépendance des rédactions".
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 08/05/08

{niftybox background=lavender} segolene_histoire.jpg
  • Ségolène Royal fait fureur à La Rochelle
    Cyberpresse/Quebec
    La Rochelle - Ségolène Royal n’a qu’à se pointer le bout du nez pour que les gens se bousculent, pour que la frénésie s’installe sur les lieux de son passage. La présidente du conseil régional du Poitou-Charentes est venue accueillir le ministre responsable de la région de Québec, Philippe Couillard, mercredi, dans le village du 400e. La folie furieuse!
  • Royal va porter plainte contre Raffarin pour diffamation
    Reuters
    L'avocat de Ségolène Royal a annoncé jeudi le prochain dépôt d'une plainte pour diffamation contre l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin qui avait accusé la présidente de Poitou-Charentes de "délinquance sociale" après sa condamnation en appel dans un litige de droit du travail.
  • Les socialistes accusent Nicolas Sarkozy de "dérive" partisane
    Reuters
    Le Parti socialiste a accusé jeudi Nicolas Sarkozy de "dérive" partisane, au lendemain des propos du président contre ses prédécesseurs, la presse et Ségolène Royal, rapportés par des députés UMP à l'issue d'un déjeuner la veille à l'Elysée.
  • Sarkozy cible le JDD, Espérandieu viré. Coïncidence ?
    Marianne
    Devant les députés de l'UMP réunis, le Président a hier tancé une sélection de titre de presse qui s'attribueraient « la fonction d'opposition. » En regardant le détail Marianne, l'AFP, le JDD, l'Express et Le Parisien-Aujourd'hui en France n'ont pas été choisis par hasard…
    La télé et la radio sarkocompatibles ?
    Cette sortie pose au final plus de questions sur les médias cités que sur ceux qui ont été tancés : pourquoi Libération et Le Point n'ont-ils pas subi les sarcasmes du Président ? Plus curieux encore : aucun média audiovisuel n'a été critiqué. Si on comprend bien que le web ne bourdonne pas aux oreilles de l'Elysée, la télévision et les grandes radios trouvent-elles toutes grâce aux yeux et aux oreilles du chef de l'Etat ?
  • Dray accuse Sarkozy de transformer l'Elysée en "local de l'UMP"
    Reuters
    Julien Dray a accusé Nicolas Sarkozy de dérive partisane, au lendemain des propos du président contre ses prédécesseurs, la presse et Ségolène Royal, rapportés par des députés UMP à l'issue d'un déjeuner à l'Elysée.
  • Réforme de la grande distribution: tempête sur l'emploi en vue...
    Désirs d'entreprendre
    L'unanimité existait sur la réforme des marges arrières (loi Châtel) puisque de Royal à Sarkozy en passant par Bayrou, chacun s'accordait à reconnaitre les dérives d'un système qui ne favorisait que les grandes marques nationales et les distributeurs.
    En revanche, la proposition de réforme fort peu accompagnée des lois Galland et Raffarin posent de nombreuses questions auquel le gouvernement n'apporte pas de réponses claires.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 07/05/08

{niftybox background=lavender}segoaf_m.jpg {/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségoléniste du 06/05/08

{niftybox background=lavender}sego03_m.jpg
  • Agenda
    Ségolène Royal était l'invitée de France Info ce soir à 18H15.
  • Sarkozy: une autre politique est possible, juge Royal

    AP - Tirant le bilan d'un an de présidence Sarkozy, Ségolène Royal a jugé que les Français "souffrent" de "la vie chère, (des) promesses non tenues, (de) la place de la France dans le monde qui recule". Ce qu'il faut, c'est "leur dire qu'une autre politique est possible.

    Face à "une crise mondiale qui est là", la dirigeante socialiste a estimé que "le pouvoir en place n'a pas pris la mesure de la gravité de la situation".

    Interrogée sur le tour de vis dans les dépenses publiques, Mme Royal juge que "bien sûr il faut réformer l'Etat pour qu'il soit plus efficace. Mais il faudrait que ceux qui réforment l'Etat aiment le service public et aiment l'Etat parce que ce que l'on subit aujourd'hui sur le territoire (...) avec la fermeture des tribunaux, des hôpitaux, des écoles, des trésoreries, des services publics de proximité qui font qu'aujourd'hui nous avons une France à deux vitesses" en matière notamment de santé et d'éducation.

    Pour elle, "réformer l'Etat, ce n'est pas casser le service public. Réformer l'Etat, c'est mettre du service public au contraire là où on en a besoin, faire des économies là où c'est nécessaire". Ségolène Royal estime que "l'Etat doit assumer ses responsabilités et en particulier garantir l'égalité du développement sur l'ensemble du territoire". En fin de compte, "il ne faut pas réformer contre les gens mais avec eux".
  • Nouveaux adhérents, le retour?
    L
    e PS n'y voit pas clair dans ses adhérents

    Mediapart (article réservé aux abonnés)

    Mediapart s'est procuré le fichier des effectifs socialistes pouvant voter lors de la convention nationale du 14 juin, préalable au prochain congrès. Nous vous proposons une plongée dans cette carte de France militante minée par le départ de nombreux adhérents mais susceptibles d'influer à nouveau sur l'avenir du parti. Le Pas-de-Calais redevient la première fédération ; les effectifs de Paris diminuent de moitié.

    Vous pouvez consulter ici l'état actuel par département des adhésions au PS

    MESSAGE AUX ADHERENTS A 20 EUROS 2006:

    Il faut se mettre à jour (en cotisant pour l'année 2007) avant le 30 Juin pour pouvoir désigner la prochaine première secrétaire du PS au prochain congrès de novembre 2008.

    L'election de Ségolène Royal dépend en grande partie de votre (re)adhésion.

    Ce sera un petit geste pour beaucoup d'entre vous mais une grande claque pour les élephants

  • Le PS adopte de nouveaux statuts et cale son calendrier sur la présidentielle
    AFP
    Le Bureau national du PS a adopté mardi à l'unanimité les nouveaux statuts du parti qui mettent le calendrier socialiste au diapason des scrutins présidentiel et législatif.
  • Le pari socialiste de Bertrand Delanoë
    Le Figaro
    Le maire de Paris prépare sa marche vers le congrès du parti, en se présentant comme «l'anti-Royal».
    On aurait certainement pr
    éféré qu'il s'intéresse d'abord aux problémes des francais et qu'il se présente comme "le candidat anti-Sarkozy". Nous n'avons apparemment pas les mêmes valeurs, ni les mêmes priorités.
  • La presse internationale juge sévèrement l'an I de la présidence Sarkozy
    Le Monde
    Nicolas Sarkozy n'a jamais été la coqueluche de la presse internationale. Critiqué pour son comportement et pour ses initiatives jugées peu diplomatiques en termes de politique étrangère, le président de la République n'a pas été épargné depuis son élection, notamment par les quotidiens européens.
  • Hypocrisie: Sarkozy dénonce le "scandale social" du sous-emploi des seniors
    Désirs d'entreprendre
    Reuters nous apprend que Sarkozy a dénoncé le "scandale" du sous emploi des seniors lors de son déplacement dans le Gard. Rappelons simplement au président Sarkozy que le constat avait été dressé à la fois par la candidate Royal mais aussi par l'ensemble des partenaires sociaux depuis plus de 2 ans...
    Le Parti Socialiste et sa candidate avaient ainsi estimé qu'il s'agissait d'un dossier plus crucial que celui de la durée de cotisation vu qu'on parle d'un différentiel pour les 55-65 ans de 20% par rapport à l'Angleterre, de 25% par rapport aux Etats Unis et  de 32% par rapport à la Suède.
    Ce différentiel représenterait précisément l'équivalent de 1 à 2 années de cotisation à travailler en plus pour l'ensemble des salariés. Proposons donc à Nicolas Sarkozy de plus souvent écouter les partenaires sociaux et l'opposition tout en écoutant un peu moins le MEDEF et l'UMP pour avoir des idées "plus au clair" sur l'économie.


{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Un an après, Ségolène Royal serait élue avec 53% des voix

{niftybox background=lightgrey}

segoc6_m.jpgREUTERS - Nicolas Sarkozy n'est pas parvenu par son intervention télévisée du 24 avril dernier à enrayer sa chute de popularité, confirme un sondage.

Le chef de l'Etat enregistre en mai un nouveau record d'impopularité dans le baromètre LH2-Nouvel Observateur avec 53% d'opinions négatives (-4) contre 36% de positives et un jugement sévère sur la quasi-totalité de son action à l'Elysée.

Selon ce sondage, publié la veille de l'anniversaire de son élection, si l'élection présidentielle avait lieu aujourd'hui, c'est Ségolène Royal qui l'emporterait sur Nicolas Sarkozy avec 53% des voix contre 47%.

Son action est vue plutôt comme un échec concernant le rôle de la France dans le monde (43%), l'environnement (44%), et surtout l'emploi (60%), la fiscalité (60%), la croissance économique (72%) et le pouvoir d'achat (85%).

Seule son action en matière européenne, avec l'adoption du projet de traité simplifié par les membres de l'Union, est vue comme plutôt un succès par une majorité de personnes interrogées (43% contre 37%).

Le Premier ministre François Fillon perd aussi quatre points mais reste populaire avec 46% d'opinions positives contre 41.

Auprès des sympathisants de gauche, Ségolène Royal est vue comme le meilleur leader de la gauche par 21% des personnes interrogées, contre 19% à Bertrand Delanoë, 14 à Dominique Strauss-Kahn et 12% à Olivier Besancenot.

{ Auprès des sympathisants socialistes, l'écart est encore plus important, Ségolène Royal obtient 25% (en hausse de 6% sur 1 mois) contre 19% à Bertrand Delanoë (avec une baisse spectaculaire de 8%). }

Le sondage a été réalisé les 2 et 3 mai sur un échantillon représentatif de 1.004 personnes, choisies selon la méthode des quotas.

Thierry Lévêque

Lire l'article plus détaillé du Nouvel Obs ainsi que le sondage complet:
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 05/05/08

{niftybox background=lavender}1andeja.jpg
  • Sarkozy, un an de "désillusion et de régression" pour le PS
    Reuters
    Le Parti socialiste a lancé lundi une campagne d'affichage célébrant à sa manière la première année au pouvoir de Nicolas Sarkozy, dans laquelle il voit "un an de désillusion et de régression".
    Au total, 300.000 affiches illustrant les difficultés des Français - pouvoir d'achat, franchises médicales, augmentation des loyers, étudiants et retraités paupérisés - ont été tirées ainsi que trois millions de tracts.
  • Pour Hollande, Nicolas Sarkozy est le "Monsieur Plus pour les plus riches"
    AFP
    Le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a qualifié, dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien lundi, Nicolas Sarkozy de "Monsieur Plus pour les plus riches et Monsieur Moins pour tous les autres", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il est "le président du gâchis".
  • 66% des Français seraient mécontents de la politique de Sarkozy
    Reuters
    Plus de six Français sur dix (66%) se disent mécontents de la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis son élection il y a un an, selon un sondage OpinionWay que publie Le Figaro.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 04/05/08

{niftybox background=lavender}sarko1.jpg {/niftybox}

Actualités - Revue de presse