segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 18/04/08

{niftybox background=lavender}segoc6_m.jpg {/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 17/04/08

{niftybox background=lavender} {/niftybox}

Lire la suite : Revue de presse Ségolèniste du 17/04/08

Actualités - Revue de presse

Voyage de Ségolène Royal en Inde suivi par Rue89

{niftybox background=white}
[dailymotion:x53iut]

Interview de Ségolène Royal sur le micro crédit

[dailymotion:x53fy5]

Découverte des coutumes locales

[dailymotion:x53hoc]

Ségolène Royal visite une école Indienne

[dailymotion:x53h3g]

Visite d'un élevage Caprin

[dailymotion:x53i8s]

Rencontre des femmes Dalits

Ci dessous l'article polémique de Rue89

Segolène Royal en Inde pour améliorer son karma médiatique
(Rue89 depuis Pondichéry) Ségolène Royal a profité d’un voyage en Inde du Sud pour revenir à ses thèmes de prédilection: le micro-crédit -un système "gagnant-gagnant"-, les femmes et… les chevreaux.

Commentaire de Asse42 a propos de l'article:

Bon encore un article un peu polémique et qui n'intègre pas le fait que ségolène Royal est maintenant devenue une personnalité internationale médiatique. D'ailleurs après ce passage en Inde elle s'est rendue au Quatar pour une conférence sur la démocratie. Donc lorsqu'elle se déplace dans un pays elle attire les caméras, tant pis pour les autres, et elle rencontre des personnalités médiatiques. Alors comme elle ne se déplace pas en Inde toutes les semaines elle se débrouille pour caser toutes ces rencontres dans son agenda. Quoi de plus normal?

Ce n'est pas que la présidente de Poitou-Charentes qui se déplace, c'est ségolène Royal ex-candidate à la présidentielle.
Je comprends que sur Rue 89 on s'échine à lui chercher tous les défauts de la terre puisque tous les reportages sont faits dans ce sens. Il n'y a aucune réfléxion journalistique sur le faut qu'elle ait changé de dimension. Et ce n'est pas fini. Dois-je vous plaindre? Vos articles volontairement polémistes permettront de faire venir du monde...
Evidemment en tant que lecteur j'aurais pu avoir envie de trouver un article sur le fond de la visite, sur la nécessité du co-développement (le gagnant-gagnant) et ensuite sur sa rencontre avec la soeur du Dalaï-lama.

Mais je ne pense pas que les médias parisiannistes fassent un travail objectif pour des personnalités qui ne les brossent pas dans le sens du poil. N'oubliez pas que médiacratie se rapproche de médiocratie.

{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 16/04/08

{niftybox background=lavender}
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Peillon : « La boule puante de Raffarin lui reviendra »

{niftybox background=lightgrey}
Vincent Peillon : « La boule puante de Raffarin lui reviendra »

Vincent Peillon, a répondu aux accusations de Jean-Pierre Raffarin qui parlait de « délinquance sociale » au sujet de Ségolène Royal, lundi, sur RMC.

Député européen PS, Vincent Peillon, interviewé par les GG mardi 15 avril, a vivement répondu aux attaques de Jean-Pierre Raffarin au sujet de Ségolène Royal : « Je suis très surpris de la réaction de Jean-Pierre Raffarin. Il y a des choses à éviter dans la vie politique, surtout quand on a été soi-même Premier ministre. J'ai compris qu'il y avait de l'amertume depuis qu'il a perdu sa belle région de Poitou-Charentes. Ils ont fait une conférence à l'UMP sur ce sujet-là, alors que nous n'étions pas au courant et que Ségolène Royal était en Inde. Là-dessus, Jean-Pierre Raffarin en met une louche, à mon avis tout à fait diffamatoire. Il y a des sujets importants (l'affaire Kosciusko-Morizet, les manifestations lycéennes, l'inflation, le pouvoir d'achat), mais on cherche à faire diversion et à salir à tout prix l'adversaire. Souvent ce sont des petits couteaux, des types préposés à ça, mais là c'est un ancien Premier ministre, c'est lamentable ».

Il a ajouté : « Cela ne lui portera pas chance, je pense qu'il n'a pas marché dedans du pied gauche. Il devrait faire attention car, au bout d'un moment, les mauvaises odeurs, on les a pour soi. La boule puante revient très rapidement. Les Français ne s'y trompent pas. C'est une manipulation politique et monsieur Raffarin se déshonore. »

Lire et écouter la suite sur RMC.fr ...

Vincent Peillon: «Nicolas Sarkozy va droitiser encore sa politique» libé

Annonce d’une politique de rigueur, couac sur la carte famille nombreuse, possible désengagement de l’Etat sur les lunettes… Jusqu’où pensez-vous que le gouvernement est-il prêt à aller ?
Il y a déjà un problème de gouvernance depuis le début. On a l’impression que les choses sont improvisées. Tout ces annonces, on ne sait pas si ce sont vraiment des intentions du gouvernement, et si ça l’est, c’est démenti. Tout cela n’est pas sérieusement traité. Etant donné nos perspectives de croissance, c’est inquiétant. Il ne faut pas inquiéter les Français ni ceux qui investissent en économie. Sur le fond, chaque fois qu’il s’agit d’évoquer les économies – et pourquoi pas en faire – les intentions du gouvernement visent directement les personnes qui ont le plus besoin d’investissement, de soutien. Ce sont les plus en difficulté qui supportent le poids des réformes. Les réformes ne peuvent passer que s’il elle paraissent justes.
Peut-on parler de casse de l’Etat-providence ?
...

Lire la suite sur Libération.fr ...

 
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 11 au 15/04/08

{niftybox background=lavender}
  • Le PS juge les attaques de l'UMP «indignes»
    Le Parisien

    Le PS a jugé lundi "indignes" les propos tenus par l'UMP et par l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin qui "se sont servis d'une incertitude de droit pour attaquer" Ségolène Royal, après sa condamnation en appel dans un procès intenté par deux ex-collaboratrices.
    "Je juge indignes les propos de M. Raffarin et de l'UMP qui se servent d'une incertitude de droit, d'un jugement aujourd'hui défavorable à Ségolène Royal alors qu'il lui était favorable il y a quelques mois, pour attaquer une présidente de région et demander sa démission", a affirmé lors du point de presse hebdomadaire du PS le député de Seine-Saint-Denis Bruno Le Roux, qui s'exprimait au nom du PS.
    Selon lui, il s'agit d'"une longue histoire qui porte sur un point de droit qui est visiblement controversé, puisqu'il y a eu des jugements de natures différentes qui ont été rendus sur cette question".
    "Si c'est le seul moyen pour M. Raffarin d'arriver à gagner une élection ce n'est pas véritablement très glorieux", a ajouté le secrétaire PS chargé des élections dans une allusion à l'ambition prêtée au sénateur UMP de briguer la présidence du Sénat.
  • Le PS craint "la fin de la Sécurité Sociale"
    Le JDD
    Dans un communiqué intitulé "Assurance-maladie: le gouvernement se défausse, et dérembourse", la parti socialiste regrette que la droite cherche à faire "des économies au détriment de la santé des Français, alors que 14 % de la population renoncent déjà à se soigner pour des raisons financières". La Ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a en effet annoncé, dimanche, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, qu'une des pistes étudiées pour réaliser des économies étaient de faire basculer les dépenses optiques et dentaires vers les organismes complémentaires. "Les Français vont subir une forte augmentation du coût de leur complémentaire santé", met en garde le PS dans un communiqué publié lundi. Et de conclure: "Les franchises médicales étaient le hors-d'oeuvre, nous sommes passés au plat principal avec la fin de la Sécurité Sociale pour tous."
  • Flambée des prix agricoles: le PS souhaite des "initiatives fortes" de la France
    AP
    Face à la flambée des prix agricoles et alimentaires qui créent "de graves tensions dans le monde", le Parti socialiste a réclamé lundi que la France, dans le cadre de l'union européenne, "puisse très vite prendre des initiatives fortes".
  • Demandeur d'emploi, travaille et tais-toi
    Rue89
    Après deux refus successifs d'offre valable d'emploi, les chômeurs n'auront plus droit à leurs indemnités.
  • Le PS va s'abstenir sur la réforme du contrat de travail
    AP
    Les députés socialistes s'abstiendront sur le projet de loi de modernisation du marché du travail, a annoncé mardi la porte-parole du groupe PS Aurélie Filippetti.
  • Sondage: Sarkozy perd trois points de popularité, Fillon quatre
    AFP
    Si 38% (-3 points) des personnes interrogées se disent satisfaites de l'action du chef de l'Etat, 61% (+5) en son mécontentes. Quant au Premier ministre, il enregistre également un recul de sa cote de popularité avec 51% (-4) de personnes satisfaites contre 48% de mécontents (+9).
  • Les reconstructeurs socialistes bâtisseurs de dissensions
    Libération
    «Casus belli». Au-delà de la question du leader se pose aussi celle de la stratégie en vue du congrès. Et donc de la posture à adopter vis à vis de Delanoë et Royal. Lors de la réunion, fin mars, de Rénover Maintenant, le courant de Montebourg, la récente «main tendue» de Cambadélis au maire de Paris a été perçue comme la constitution d’un «tout sauf Ségolène», et qualifiée, par plusieurs participants, de «casus belli». De quoi pointer, du côté du canal historique des reconstructeurs, le royalisme présumé des deux nouveaux alliés. «Montebourg et Moscovici cherchent à préserver leurs arrières, lâche Bartolone. Ils se disent que si ça ne marche pas avec les reconstructeurs, ils iront chez Ségolène Royal.» Les deux associés partageraient-ils ce dessein ? «C’est une plaisanterie, nie Pierre Moscovici. Ce procès en royalisme m’insupporte. Je l’ai vue deux fois et demi depuis l’été, alors camembert.» Les vues d’Arnaud Montebourg, elles, diffèrent : «Je ne marcherai pas dans le "Tout sauf Ségolène". Si j’étais obligé de choisir, je choisirai Royal.» Difficile d’adopter une position commune…
  • Le «Monde» fait silence
    Libération
    Pour la première fois de son histoire, le quotidien est en grève ce lundi pour protester contre un plan social. L'édition datée de mardi ne paraîtra pas.
  • Les lycéens toujours plus nombreux dans la rue
    Reuters
    Face à la fermeté du gouvernement, des milliers de lycéens et d'enseignants ont manifesté à nouveau mardi à Paris contre les suppressions de postes dans l'Education nationale, notamment.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 10/04/08

{niftybox background=lavender} sego03_m.jpg
  • Ségorama est en vacances jusqu'à Mardi.
    En attendant vous pouvez rendre une petite visite sur LE site de La Consultation Participative - http://www.congresutileetserein.com
    Vous pourrez venir y débattre et apporter vos contributions de fond !

  • Ségolène Royal et l'ENA dans une fiction pour Arte et C+
    Toutelatele.com

    L’école du pouvoir sera une fiction basée sur l’une des plus prestigieuses grandes écoles françaises : l’ENA.

    « Derrière l’émulation, la compétition intellectuelle et institutionnalisée, il y a une quête du futur pouvoir ». Ce 2x90 minutes proposera ainsi de suivre les épreuves et les tribulations de six personnages aux trajectoires différentes mais toutes prêtes à devenir l’élite de la nation.

    Le casting est composé, entre autres, de Robinson Stevenin, Céline Sallette, Thibault Vinçon ou encore Elodie Navarre dans le rôle de Ségolène Royal.

  • Consultation participative de Royal non grata dans la Sarthe
    AFP/Ségolène Paris
    Les partisans PS de Ségolène Royal dans la Sarthe se sont vu refuser une salle pour tenir des réunions dans le cadre de la "consultation participative" lancée par leur championne, car elles ne s'inscrivent pas dans le calendrier arrêté pour le congrès national du parti, a-t-on appris mercredi auprès de sources concordantes.
  • Des députés socialistes soutiennent le mouvement lycéen
    AP
    En ce jour de manifestations lycéennes, cinq députés socialistes de Paris se sont rendus jeudi devant le lycée Paul-Valéry (XIIe arrondissement) pour apporter leur soutien à la mobilisation contre les 11.200 suppressions de postes prévues dans l'Education nationale à la rentrée 2008.
  • Libération
    Ils étaient entre 20.000 et 40.000 dans la rue à Paris cet après-midi pour leur cinquième manifestation en deux semaines. Soit deux fois plus que mardi.
  • Heures sup: députés PS dénoncent les "attaques personnelles" contre Migaud
    AFP
    Le groupe PS à l'Assemblée nationale a dénoncé jeudi les "attaques personnelles" du gouvernement contre le président socialiste de la commission des Finances, Didier Migaud, signe de sa "fébrilité" sur le dossier des heures supplémentaires et du paquet fiscal.
  • OGM : comment les députés UMP ont "flingué" Nathalie Kosciusko-Morizet ?
    Politique.net
    Attaques, coups bas, invectives, députés UMP et ministres ont bataillé dur sur la question des OGM. Et c'est la secrétaire d'Etat à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a fait les frais des tensions au sein de la majorité. Depuis une semaine, le président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé, dénonçait l'attitude trop conciliante de la secrétaire d'Etat à l'égard de la gauche à propos de la loi sur les OGM. Il a suffi d'une sortie trop appuyée de la secrétaire d'Etat pour que les principaux responsables de l'UMP lui tombent dessus. Retour sur la chronologie d'un psychodrame prémédité.
  • Une note détaille la stratégie de l'Elysée contre M. Bayrou
    Le Monde
    En dépit des récents déboires électoraux rencontrés par le MoDem, le "cas" de son président, François Bayrou, continue d'occuper Nicolas Sarkozy, qui cherche à isoler l'ancien candidat à l'élection présidentielle...
    "Il est possible dans les semaines qui viennent que les UDF centristes historiques récupèrent même matériellement le siège du parti et tous les actifs qui y sont, lesquels appartiennent toujours formellement à l'UDF. Nous nous retrouverions alors avec un parti centriste supplémentaire (l'ancienne UDF) entre le NC et le MoDem."
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse