segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 02/04/08

{niftybox background=lavender} sarko1.jpg {/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse Ségolèniste du 01/04/08

{niftybox background=lavender} segolene1.jpg
  • "La rigueur, elle est là", selon Ségolène Royal
    Nouvel Obs
    L'ancienne candidate PS à la présidentielle fustige "les franchises médicales, l'impôt sur la santé et d'autres impôts". "En neuf mois, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont créé six taxes nouvelles".
  • Interview  François Rebsamen, maire de Dijon et numéro 2 du Parti socialiste.
    S
    égolène Royal doit-elle être ce leader ?
    Elle peut, comme d’autres, assumer cela. Je ne crois pas à un intérimaire ou à un premier secrétaire de transition.
    Est-
    elle aujourd’hui majoritaire, comme elle l’affirme ?

    Je ne l’ai jamais entendue affirmer cela, mais bien malin qui peut le dire ! Cela dépendra de la dynamique qu’elle saura impulser. Les militants n’ont pas été consultés depuis maintenant près de deux ans, et les cartes ont été rebattues. Une chose est sûre : on ne peut pas l’écarter d’un revers de la main, alors qu’elle a été la candidate désignée par 60 % des adhérents, présente au deuxième tour, et qu’elle a réalisé un score honorable alors que les socialistes n’étaient pas rassemblés...
  • Royal bat le rappel de « ses » adhérents
    Le Parisien
    AU PROCHAIN congrès du PS, début novembre, toutes les voix compteront. C'est pourquoi les supporteurs de Ségolène Royal battent déjà le rappel des troupes. Sont visés les dizaines de milliers d'adhérents « à 20 » qui avaient rejoint le parti en 2006, au moment de la primaire départageant les prétendants à la présidentielle.
  • Afghanistan: Ayrault (PS) annonce le dépôt d'une motion de censure
    AFP
    Le patron des députés PS Jean-Marc Ayrault a annoncé officiellement mardi, au cours du débat sur l'Afghanistan à l'Assemblée nationale, le dépôt d'une motion de censure pour dénoncer la politique d'un "alignement stratégique global" de la France sur les Etats-Unis.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse du 31/03/08

{niftybox background=lavender} sego7.jpg
  • Ségolène toujours en tète pour les électeurs de gauche

    B. Delanoë est de peu le "meilleur leader de la gauche" parmi les sondés de toutes tendances (15%), Ségolène Royal conserve 14% des suffrages et elle demeure comme toujours en tête chez les sympathisants de gauche (21% contre 19%).

    Quant au meilleur premier secrétaire, les sympathisants PS votent à 24% pour l’ex-candidate à la présidentielle contre 24% à Delanoë . Match serré en perspective, donc...

    Autres enseignements de ce baromètre: le maintien de DSK, l'entrée de Martine Aubry, le cas délicat de François Hollande, scotché entre 2 et 4% malgré son souci réaffirmé à Paris Match de "ne pas s’exclure pour 2012", et les difficultés de Pierre Moscovici, Julien Dray, Arnaud Montebourg, Manuel Valls et François Rebsamen à décoller.
  • Les députés Verts déterminés à se battre contre la loi OGM
    Reuters
    Les quatre députés Verts vont se battre "comme des chiens" lors de l'examen en séance du projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) qui commence mardi à l'Assemblée.
  • François Hollande : "Il y a déjà un plan de rigueur"
    Nouvel Obs
    Baisse des dépenses publiques, faible pouvoir d'achat, hausse des impôts ou augmentation de la dette: la gauche et les syndicats estiment que la rigueur est déjà là. "Si ce n'est pas un plan de rigueur, je ne sais pas comment ça s'appelle", commente Jean-Claude Mailly.
  • Jean-Marc Ayrault veut un vote à l'Assemblée sur l'Afghanistan
    Reuters
    Le président du groupe socialiste, radical et citoyen (SRC) à l'Assemblée, Jean-Marc Ayrault, proteste contre l'absence de vote à l'issue du débat mardi au Palais-Bourbon sur l'envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan.
  • La vraie morale du système : bosser moins pour gagner plus
    Marianne
    A l'époque du «travailler plus», tout le monde fait la chasse aux meilleures combines pour devenir rentier.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse du 30/03/08

{niftybox background=lavender}
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse du 29/03/08

{niftybox background=lavender} sarko1.jpg
  • Bianco: "Nous risquons un nouveau Vietnam"
    JDD
    Député PS des Alpes de Haute-Provence, membre de la commission des Affaires étrangères, ancien secrétaire général de l'Elysée, Jean-Louis Bianco fustige la décision du président Nicolas Sarkozy d'envoyer 1000 soldats supplémentaires en Afghanistan. Extraits de son interview au Journal du Dimanche à paraître demain.
  • Mme Royal marche avec plus de 2.000 personnes pour sauver le Marais poitevin
    AFP
    Près de 4000 personnes selon les organisateurs, 2.000 selon la police, ont participé samedi à une marche dans les Deux-Sèvres et en Vendée pour "sauver le Marais poitevin" avec Ségolène Royal (PS), présidente de la région Poitou-Charentes et d’autres élus locaux. Deux cortèges sont partis simultanément d’Arçais (Deux-Sèvres) et Damvix (Vendée) pour se rejoindre au coeur du Marais afin de protester contre la décision du gouvernement de suspendre la procédure de labellisation du Marais poitevin en parc naturel régional engagée en 2002.
  • Manifestation "Ni pauvres, ni soumis": une "révolte des handicapés" à Paris
    AFP
    Plusieurs milliers de personnes, malades, handicapés, invalides, venues de toute la France, ont commencé à défilé samedi à Paris pour une manifestation à l'appel du collectif "Ni pauvre, ni soumis", qui réclame un revenu d'existence "décent".
  • Des milliers de malades, handicapés, invalides défilent ce samedi à Paris pour une manifestation à l'appel du collectif "Ni pauvre, ni soumis", qui réclame un revenu d'existence "décent".
  • Les Français contre la réfome des retraites
    Nouvel Obs
    C'est ce qu'indique un sondage Ifop pour le quotidien Ouest France. 56% des Français contre un allongement de la durée de cotisation. 62% contre l'idée de reculer l'âge légal du départ au-delà de 60 ans.
  • Retraites : Fillon a tout faux
    Marianne
    Alors que les syndicats manifestent contre le passage aux 41 annuités, force est de constater que la réforme Fillon de 2003 a manqué à tous ses engagements...
  • Jean-Paul Fitoussi : mieux vaut endetter l'Etat que les Français!
    Marianne
    Lors du sixième Club de la presse Internet, l'économiste de gauche s'est emporté contre les thuriféraires de la rigueur.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse du 28/03/08

{niftybox background=lavender}segolene2.jpg.jpg
  • Royal, Sarkozy et les "châteaux"
    AFP
    Ségolène Royal a souhaité que le président Nicolas Sarkozy "prenne rapidement la mesure" de la situation "alarmante" de l'école, au retour de "sa visite dans les châteaux de la Cour d'Angleterre". Commentant dans un communiqué les mouvements de protestation contre les suppressions de postes dans les établissements scolaires, l'ex-candidate PS à la présidentielle "estime que la situation dans l'Education nationale est alarmante et demande au gouvernement de rétablir les emplois supprimés".
    Selon Royal, "à un moment où de plus en plus d'élèves sortent du système scolaire sans qualification, l'heure n'est pas à la baisse de la garde dans l'effort éducatif, mais bien au contraire à le renforcer".
    "Lorsque Nicolas Sarkozy reviendra de sa visite dans les châteaux de la Cour d'Angleterre, je souhaite qu'il prenne rapidement la mesure des problèmes de l'école. Il faudra également qu'il nous explique en quoi la suppression de plus de 10.000 postes dans l'Education nationale ne consiste pas en un plan de rigueur", conclut la présidente de la région Poitou-Charentes.
  • Ségolène et François, l'histoire n'est pas finie
    Le Monde
    Manuel Valls va encore souffrir. Le député de l'Essonne, brillamment confirmé à la mairie d'Evry dès le premier tour des élections municipales, s'était plaint, il y a dix mois, de voir les débats du Parti socialiste tourner "autour de la vie d'un couple". Eh bien, tout porte à croire que ce n'est pas fini. D'abord parce que le "couple" en question continue à rivaliser pour la première place à gauche. Ensuite parce que la compétition que se livrent ces deux ex-partenaires risque d'être de nouveau au centre des préoccupations et des mouvements à l'intérieur du PS.
  • FOG, le nouveau conseiller royal de Ségolène Bakchich
    Franz-Olivier Giesbert, le très sarkozyste patron du « Point » est devenu, ces dernières semaines, le nouveau coach politique de Ségolène Royal, détrônant ainsi son ami Bernard-Henri Lévy.
  • Ségolène Royal veut conquérir le PS à son rythme
    Le Figaro
    L'intuition de Ségolène Royal lui conseille de temporiser. Le «moment» n'est pas venu. Mais à force de tourner autour, son ambition est transparente.
  • Quand Hollande fait ses calculs
    La vie en rose
    Confidence de François Hollande, à l'heure du café, dans son bureau de la rue de Solférino.
  • C'est ce qu'affirme un ex-collaborateur du sénateur Jacques Pelletier dans «Marianne». Un des élus mis en cause menace d'attaquer l'hebdomadaire.
  • Selon le quotidien, 58% des Français estiment que le style Sarkozy a changé en bien. En analysant le sondage Opinionway, on s'aperçoit que ce sont en réalité 28% des sondés qui l'affirment.
  • Impasse sociale
    Le Monde
    Comment "faire du social" sans argent ? Parmi les causes de sa défaite aux élections locales, l'UMP met en avant la défaillance de l'électorat populaire qui avait voté pour Nicolas Sarkozy il y a moins d'un an. Pour reconquérir ces électeurs, le parti du président insiste sur la nécessité d'une relance sociale. C'est une gageure. Le président de la République l'a déjà dit : "Les caisses sont vides" ; le déficit public s'est encore aggravé en 2007 ; et la crise mondiale imposera plus que probablement au gouvernement, en 2009, un budget rigoureux et des coupes claires dans les dépenses sociales.
  • Didier Migaud (PS) réaffirme qu'un plan de rigueur se profile
    Reuters
    Les Français doivent se préparer à subir un plan de rigueur d'une ampleur sans précédent après l'annonce du dérapage du déficit public, estime le président socialiste de la commission des finances, Didier Migaud.
  • Montée en puissance des sarkozystes au sommet de l'UMP
    AFP
    Xavier Bertrand et Nathalie Kosciusko-Morizet ont fait vendredi leur entrée à la direction de l'UMP pour encadrer le secrétaire général Patrick Devedjian, consacrant la montée en puissance des sarkozystes au sommet du parti présidentiel.
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse

Revue de presse du 27/03/08

{niftybox background=lavender}
{/niftybox}

Actualités - Revue de presse