segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Ségolène Royal avec les Mères de la place de Mai en Argentine

7_piliers_vignette.jpg(AFP) - L'ex-candidate socialiste à la présidentielle française, Ségolène Royal, a rencontré dimanche à Buenos Aires une des Mères de la place de mai, mouvement créé pendant la dictature (1976-83) pour dénoncer les "disparitions" d'opposants, a constaté l'AFP.

Ségolène Royal a accompagné Josefina "Pepa" Garcia de Noia, une des responsables des Mères de la place de mai (ligne fondatrice), de sa maison au au bureau de vote où la vieille dame a déposé son bulletin pour l'élection présidentielle qui a lieu dimanche en Argentine.

Les Mères de la place de Mai se sont séparées en deux mouvements distincts à la suite d'un conflit interne au milieu des années 80, dont l'un s'est baptisé Mères de la place de Mai, ligne fondatrice.

Mme Royal, est arrivée vendredi en Argentine où elle a rencontré la première dame argentine, la sénatrice Cristina Fernandez de Kirchner, candidate à l'élection présidentielle et grande favorite des sondages. "J'ai trouvé une femme très déterminée, très tonique, très mobilisée", a déclaré samedi l'ancienne candidate socialiste, devant plusieurs journalistes français.

Elle doit quitter l'Argentine lundi à destination du Chili où elle doit rencontrer la présidente Michelle Bachelet.

Lien vers la dépêche AFP:

Actualités