segorama-segolene-royal

En poursuivant votre navigation sur Segorama, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

Déjudiciarisation du divorce consenti: "matérialisme exacerbé"

{niftybox background=lightgrey}segoc6_m.jpg Ségolène Royal a dénoncé un "matérialisme exacerbé" dans le projet de divorce par consentement mutuel devant un notaire et non plus un juge, dans une interview jeudi à Radio Notre-Dame, RCF et La Croix.

"On est là dans un matérialisme exacerbé. Un divorce, ce n'est pas seulement une séparation de biens. Les principales victimes d'un divorce, ce sont d'abord les enfants".

"La dimension psychologique et affective d'un divorce ne se règle pas par un acte notarié. Voilà une drôle de conception de la société, des rapports humains et de la complexité de la famille" {/niftybox}

Actualités